Carmen JUAREZ MEDINA Artiste peintre
Carmen JUAREZ  MEDINA Artiste peintre

Du pinceau à la plume...

Cette page est en cours de construction.

 

 

Impression…

Le Havre, à l'aube du 13 novembre 1872

Vision du soleil levant ou du soleil couchant ?

Qu’exprimait Monet en te peignant ?

Représentation d’un soleil couchant ou levant,

Ces moments éphémères sont toujours fascinants.

 

A l’horizon on devine sa silhouette lointaine

Au XIXe siècle, de tous les artistes elle fut la reine !

Attirés par ses couleurs, sa lumière et ses multiples activités

Tous l’ont côtoyé, choyé, admiré et y ont séjourné.

Ce port, symbole de la révolution industrielle

Garde au fond de son cœur, la part belle.

Cette grande dame s’étire après le départ de la lune

Traversée par les rayons du soleil qui percent la brume.

 

Cher au cœur de Monet et ville de son enfance

Le Havre donne libre court à sa vision et le met en transe.

Devant son chevalet et derrière sa fenêtre embuée,

Depuis sa chambre dans l'hôtel de l'Amirauté

En voulant fixer sur la toile cette fugace beauté

Et traduire une expression dont il s’est imprégné,

La course du soleil sur ce ciel éphémère,

Et ces tranquilles mouvements de la mer,

Monet enfante cette vision avant-gardiste,

C’est la naissance des peintres impressionnistes !

 

Alors, Impression d'un soleil couchant ?

Non, impression d’un soleil levant.

Tes rayons scintillent et se mirent sur l'eau

Produisant les reflets les plus beaux.

 

Afin de saisir la beauté de ce fugitif instant

Dans ce port à l’horizon luminescent,

Et que la lumière aveuglante du jour

Ne fige le paysage sans détour,

Le Havre apparaît à peine réveillé,

A peine ébauché, à peine esquissé.

 

Des multiples bleus verts aux rouges orangers,

La palette du peintre est bien chargée.

Les jaunes et les gris colorés s'invitent,

Le pinceau caresse le lin très vite

Et se décline sur la toile

L'arc-en-ciel sous un voile.

La danse du courant de l'eau

S'unit à chaque coup de pinceau.

À ce subtil bercement vaporeux

Produisant des rythmes harmonieux,

Les barques en ombres chinoises

Prennent la teinte de l'ardoise.

 

Impression du soleil levant

Donne naissance à un mouvement.

De ce courant non conformiste

Naîtront les peintres impressionnistes.

A sa naissance il fut critiqué

Mais aujourd'hui, il est adulé !

 

Tant de Maîtres se sont joints à toi

Et dans ton courant, sont devenus rois !

 

 

Carmen Juarez Medina

 

Festival d'automne de poésie, du Livre et de l'Edition               du 2 au 4 novembre 2017 à Grenade.

Poésie réalisée à l'ocasion de ma collaboration avec  le Cercle des Artistes Européens à la Cita cultural francesa con Granada pour le

Festival d'automne de poésie, du Livre et de l'Edition

du 2 au 4 novembre 2017 à Grenade.

La thématique sélectionnée pour cette édition est la commémoration du décès d’Octave Mirbeau, (16/02/1848 - 16/02/1917), écrivain, critique d'art et un journaliste français.La Société Mirbeau, dont le siège se trouve à Angers dans le Maine et Loire a contacté en 2015 la Maison de France et l'Université de Grenade pour participer aux manifestations qui sont organisées tant en France comme à l'étranger (http: // www.mirbeau.org/2017.html).

 Les œuvres illustreront l'époque d'Octave Mirbeau, grand défenseur de l'impressionnisme et ami de Monet. 

 

Grenade est une ville clef puisque l'académicien Francisco Gil Craviotto a traduit l'œuvre d'Octave Mirbeau, Sébastien Roch, publié par la maison d'édition Dauro en 2015. Une lecture des poèmes de Marie Torrelli-Lionné (France) et de Carmen Juarez Medina (Cercle des Artistes Européens. France) a été faite par le poète Marcos Jiménez León (Grenade)

et la femme de lettres Dra Ilda Tomas (France).

Actualité

Site en ligne
Vous trouverez sur mon nouveau site Internet toutes les informations me concernant.

© Tous droits d'auteur réservés                     Carmen Juarez Medina

Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.
Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Tous droits d'auteur réservés Carmen Juarez Medina